previous arrow
next arrow
Slider

Bédard les folles (Les) (Michelle Dion)

$11.99$19.95

Bédard les folles (Les) (Michelle Dion)
 

Une famille modeste, fière de ses valeurs québécoises… avant la Révolution tranquille

Dans ce récit de faits vécus, Michelle Dion raconte, dans une langue bien maîtrisée, des tranches de vie et des anecdotes parfois loufoques, souvent anodines, mais toujours véridiques qui intéresseront tout autant ceux qui se souviennent que ceux qui veulent savoir comment c’était avant…

Benjamine de 11 enfants et orpheline de père dès sa naissance, l’auteure esquisse un portrait de sa nombreuse famille évoluant dans cette société sclérosée d’avant la Révolution tranquille où la religion régnait en maître. Son environnement culturel, économique et social et religieux y est dépeint dans une écriture vive, naturelle et coulante teintée d’un humour discret tout au long du texte.

« Elle vous fera sourire, rire aussi parfois et vous émouvoir souvent. Ses témoignages viennent s’ajouter à tout ce florilège indispensable formant une vaste et chaleureuse courtepointe pour illustrer l’existence d’un petit peuple modeste en moyens, mais qui est resté fidèle à ses valeurs. Ses mémoires d’enfance et de jeunesse sont une suite essentielle formant la grande trame d’un tissu commun. Le filet décoré de mots qui nous peint collectivement.» (Claude Jasmin)

Critique par Claude Daigneault

Le 2 mai 2010, sur le site internet : http://lanoraye.42blog.com/

« On remarque très tôt à la lecture un style souple et nourri, le propre d’une vraie conteuse. Je n’ai pu m’empêcher de noter dans ses récits une parenté avec le « Pieds nus dans l’aube » de Félix Leclerc.… c’est un roman sous forme de récit que n’importe qui peut aimer. Il a de la couleur, de la verve, des sentiments, assaisonnés d’une belle grosse pincée d’ironie. C’est le genre de livre qu’on lit d’une seule traite ou à petites doses, selon son âge. »

« La structure du livre est harmonieuse ; les événements sont présentés nettement, sous une forme qui s’apparente au cinéma avec ses montées dramatiques, son suspense et ses conclusions.. »

Critique par Louise Turgeon

Le 11 avril 2010

Chroniqueuse littéraire sur le Cyber-Magazine Planète Québec : http://planete.qc.ca/culture/

« Lire du Michelle Dion, c’est comme déguster un délicieux sucre à la crème 35%. On en prend de toutes petites croquées afin de le savourer le plus longtemps possible ! »

Effacer
UGS : ND Catégorie :

Description

Les Bédard les folles  (Michelle Dion)
 

Une famille modeste, fière de ses valeurs québécoises… avant la Révolution tranquille

Dans ce récit de faits vécus, Michelle Dion raconte, dans une langue bien maîtrisée, des tranches de vie et des anecdotes parfois loufoques, souvent anodines, mais toujours véridiques qui intéresseront tout autant ceux qui se souviennent que ceux qui veulent savoir comment c’était avant…

Benjamine de 11 enfants et orpheline de père dès sa naissance, l’auteure esquisse un portrait de sa nombreuse famille évoluant dans cette société sclérosée d’avant la Révolution tranquille où la religion régnait en maître. Son environnement culturel, économique et social et religieux y est dépeint dans une écriture vive, naturelle et coulante teintée d’un humour discret tout au long du texte.

« Elle vous fera sourire, rire aussi parfois et vous émouvoir souvent. Ses témoignages viennent s’ajouter à tout ce florilège indispensable formant une vaste et chaleureuse courtepointe pour illustrer l’existence d’un petit peuple modeste en moyens, mais qui est resté fidèle à ses valeurs. Ses mémoires d’enfance et de jeunesse sont une suite essentielle formant la grande trame d’un tissu commun. Le filet décoré de mots qui nous peint collectivement.» (Claude Jasmin)

Critique par Claude Daigneault

Le 2 mai 2010, sur le site internet : http://lanoraye.42blog.com/

« On remarque très tôt à la lecture un style souple et nourri, le propre d’une vraie conteuse. Je n’ai pu m’empêcher de noter dans ses récits une parenté avec le « Pieds nus dans l’aube » de Félix Leclerc.… c’est un roman sous forme de récit que n’importe qui peut aimer. Il a de la couleur, de la verve, des sentiments, assaisonnés d’une belle grosse pincée d’ironie. C’est le genre de livre qu’on lit d’une seule traite ou à petites doses, selon son âge. »

« La structure du livre est harmonieuse ; les événements sont présentés nettement, sous une forme qui s’apparente au cinéma avec ses montées dramatiques, son suspense et ses conclusions.. »

Critique par Louise Turgeon

Le 11 avril 2010

Chroniqueuse littéraire sur le Cyber-Magazine Planète Québec : http://planete.qc.ca/culture/

« Lire du Michelle Dion, c’est comme déguster un délicieux sucre à la crème 35%. On en prend de toutes petites croquées afin de le savourer le plus longtemps possible ! »

Informations complémentaires

Poids ND
Dimensions ND
Copie

, ,

ISBN

ISBN - Version électronique

Nombre de pages

Bienvenue chez Marcel Broquet, La Nouvelle Édition - Boutique en ligne de livres numériques et livres papier Ignorer