previous arrow
next arrow
Slider
Promo !

Fleuve endormi (Le) (Jean-Guy Olivier)

$9.95$11.97

Évoquant la liberté dans son traitement, le contenu offre les mêmes aspects composites que l’on retrouve, par ailleurs, dans le théâtre de Normand Chaurette ou de René-Daniel Dubois: une structure éclatée, l’hybridation des genres à travers la rupture et le mélange des conventions, de multiples références culturelles, un lexique aussi riche que son utilisation est saccadée.

Effacer
UGS : ND Catégorie :

Description

Fleuve endormi (Le) (Jean-Guy Olivier)

90 pages

Jean-Guy Olivier puise son inspiration à la naissance de notre humanité. Il explore la vie des origines, celle dont nous sommes issus et dont nous voudrions nous extraire, mais qui continue de teinter nos comportements. Mais cette force atavique qui sommeille en nous n’est pas le seul sujet de réflexion; car le fleuve endormi, c’est aussi le flot pulsionnel qui se retrouve en nous, comme individu, nous pousse à agir et à nous transformer, au fil du temps et des expériences. Car l’être humain se définit bien à travers la multitude de ses expériences: il ne pourrait exister indépendamment de l’univers. L’auteur traite de l’infini, de la vie, de la mort, mais aussi du temps, de l’amour, de la paternité et de cette collection abstraite d’individus que l’on nomme société.
Nul n’a besoin ici de se perdre dans un lyrisme baroque. Au contraire, plusieurs poèmes s’inscrivent dans une post-modernité québécoise en pleine maturité. Évoquant la liberté dans son traitement, le contenu offre les mêmes aspects composites que l’on retrouve, par ailleurs, dans le théâtre de Normand Chaurette ou de René-Daniel Dubois: une structure éclatée, l’hybridation des genres à travers la rupture et le mélange des conventions, de multiples références culturelles, un lexique aussi riche que son utilisation est saccadée.

Jean-Guy Olivier est né en 1964 à Alma.  Après avoir travaillé pendant 25 ans dans l’édition, il agit maintenant comme négociant en timbres et expert philatélique auprès d’une clientèle internationale.  Avec Le fleuve endormi, il signe son quatrième recueil de poèmes.  Il a publié également:  Comme autant de chevaux moururent, Éditions Saint-Germain-des-Prés, Paris 1987; La passion du réel, La Pensée Universelle, Paris, 1989 et Millénaire zéro, La Plume d »Oie Édition, Cap-Saint-Ignace, 1998.

Informations complémentaires

Poids ND
Dimensions ND
Copie

,

ISBN

ISBN - Version électronique

Nombre de pages

Bienvenue chez Marcel Broquet, La Nouvelle Édition - Boutique en ligne de livres numériques et livres papier Ignorer