previous arrow
next arrow
Slider

LA NAGE DU PAPILLON ( Simone Piuze )

$34.95

La nage du papillon

1974. Revenue, enceinte, d’Europe où elle a passé les mois d’été à voyager en stop, Sarah Beshner décide de garder l’enfant conçu avec un amant de passage. Dans sa quête effrénée d’un père pour Christophe et d’un compagnon idéalisé, elle multiplie les aventures. Inconsciemment, Sarah cherche un homme qui pourrait remplacer son propre père, exilé en Californie depuis sa petite enfance – une blessure qu’elle porte encore. Traînant son enfant avec elle, la femme aux ailes écorchées se débat dans une mer houleuse, à travers ses déconfitures amoureuses, ses nombreux déménagements et sa carrière de journaliste. Un long périple où le courage et l’espoir vaincront la peur.
D’un fort pouvoir évocateur, lyrique et bouleversant à la fois, La nage du papillon nous tient en haleine et nous incite à dévorer le roman d’une seule traite.

 

 

Effacer
UGS : ND Catégorie :

Description

Sarah, la soixantaine, est rejetée par son fils depuis dix ans. En 2013, elle reçoit un courriel de lui, où les mots « T’as fucké ma vie! » la blessent si profondément qu’elle veut mourir. Mais elle fait volte-face et se penche avec lucidité sur une période déterminante de sa vie à ses côtés, inscrite dans le contexte sociopolitique effervescent des années 70. C’est pour elle
le début d’un apprentissage vers la sagesse et l’amour véritable. Qui sait? Christophe lui reviendra peut-être.
Le roman raconte trois années – 1974-1977 – du parcours de cette femme, qui porte en elle une autre blessure, celle-là reliée à son père : un père d’autant plus déifié qu’il était absent, exilé en Californie depuis sa petite enfance. En 1974, devenue mère d’un garçon conçu par accident lors d’un voyage sur le pouce en Europe, la jeune Sarah multiplie les aventures amoureuses: une quête effrénée à la fois d’un père pour Christophe et d’un compagnon idéalisé. Traînant avec elle son petit et changeant souvent de ville et de pays, elle tourne en rond. Un périple survolté, vécu à travers son travail de journaliste et sa recherche
inlassable de célébrité.
Avec ce journal intime d’une femme en pleine révolution intérieure, Simone Piuze signe une histoire imprégnée de tendresse, de folie, de courage et d’espoir.

Le roman raconte trois années – 1974-1977 – du parcours de cette femme, qui porte en elle une autre blessure, celle-là reliée à son père : un père d’autant plus déifié qu’il était absent, exilé en Californie depuis sa petite enfance. En 1974,
devenue mère d’un garçon conçu par accident lors d’un voyage sur le pouce en Europe, la jeune Sarah multiplie les aventures amoureuses: une quête effrénée à la fois d’un père pour Christophe et d’un compagnon idéalisé. Traînant avec elle son petit et changeant souvent de ville et de pays, elle tourne en rond. Un périple survolté, vécu à travers son travail de journaliste et sa recherche inlassable de célébrité.

Avec ce journal intime d’une femme en pleine révolution intérieure, Simone Piuze signe une histoire imprégnée de tendresse, de folie, de courage et d’espoir.

Plus Sur L’auteur Simone Piuz

* Le premier roman de Simone Piuze, Les cercles concentriques, a remporté le Prix Esso du Cercle du Livre de France en 1977. Depuis, elle a publié deux essais et quatre romans, dont, en 2006, La femme-homme, finaliste au Prix France-Québec.

Informations complémentaires

Poids 0.1 kg
Dimensions 23 x 30 x 2 cm
Couverture

Date de parution

Format

Genre

ISBN

Nombre de pages

Public

Thème

Vous aimerez peut-être aussi…

Bienvenue chez Marcel Broquet, La Nouvelle Édition - Boutique en ligne de livres numériques et livres papier Ignorer